Dr. Andrea Despot

Dr. Andrea Despot

Dr. Andrea Despot, Directrice de l’Académie européenne de Berlin

Dr. Andrea Despot
Directrice de l’Académie européenne de Berlin

Un grand nombre de villes allemandes sont sur le déclin si bien qu’en divers endroits, l’administration ordonne la démolition de blocs entiers de bâtiments. À l’inverse, les villes nord-africaines sont en pleine croissance, mais les administrations sont dans l’impossibilité d’intervenir suffisamment vite en termes de planification et de construction et ce ne sont bien souvent que des lotissements sauvages qui voient le jour. Si les sociétés européennes vieillissent de plus en plus, les sociétés maghrébines sont de plus en plus jeunes. La planification et le développement urbains suivent donc des voies très différentes au Nord et au Sud de la Méditerranée. Et nous sommes censés pouvoir apprendre les uns des autres ? Absolument ! Et ce, à bien des égards.
La preuve en est donnée par le projet Baladiya. Ce projet mène des urbanistes d’Algérie, du Maroc et de Tunisie à Berlin et vers d’autres villes allemandes dans le cadre de voyages d’études de plusieurs semaines, sur une période d’un an. Il leur permet d’établir un dialogue axé sur la pratique, entre experts, avec leurs collègues allemands. Nombre d’entre eux réalisent également un stage d’observation d’une semaine au sein d’une administration municipale allemande. Cela permet des échanges d’expérience, de savoir et d’expertise dont les hôtes profitent autant que leurs interlocuteurs allemands.
L’Allemagne et les pays participants ont beaucoup d’expériences à transmettre : de bonnes et de moins bonnes, qui ont valeur d’exemple. La restauration de centres historiques, la planification des transports, les partenariats public-privé et les stratégies d’adaptation au changement climatique sont des enjeux essentiels pour toutes les parties et ils figurent au premier rang de l’ordre du jour des débats et des visites. Le projet met également l’accent sur les communes, qui revêtent une importance capitale dans les deux sociétés et sont fréquemment un point de départ de l’activité, de la participation et du changement. Lieux d’habitation et lieux de vie de citoyens directement concernés par les décisions politiques, c’est ici qu’il est le plus simple de s’impliquer sur un mode participatif.
Je tiens à remercier tous ceux qui contribuent ou ont contribué au succès de ce projet, à savoir la fondation Robert Bosch Stiftung, à laquelle il revient d’avoir lancé l’initiative et fourni la base financière ; la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit), qui a apporté des fonds et son savoir-faire dans le cadre de son programme intitulé CoMun ; les interlocuteurs allemands, les communes d’accueil et, pour terminer, les participants qui ont mis leur travail et leur famille de côté pendant un certain temps afin de se rendre en Allemagne et à d’autres rencontres en Algérie, au Maroc et en Tunisie, et afin de mener ce débat.
Découvrez vous-même les facettes du développement urbain qui vous intéressent et empruntez de nouvelles voies avec Baladiya !

Les cookies et les fichies journaux facilitent la mise à disposition de nos services. En utilisant nos services, vous donnez votre accord à l'emploi de cookies et de fichiers journaux.